Chez les aînées, la gym au salon n’est pas un sport de salon

L'EXPRESS

Faire la gym dans son salon

AÎNÉS ET SPORT Revigorant, le cours de domigym chez Nelly Soguel à Cortaillod.

Pro Senectute fête ses 100 ans cette année. Fondée en 1917 pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées, majoritairement pauvres (on disait alors «indigents» ou «nécessiteux »), elle n’a de cesse, depuis lors, de veiller au bien-être des aînés de la société suisse. Si la dimension sociale constitue toujours un pilier important de son activité, d’autres volets ont pris une importance accrue. A l’instar du secteur «sport et mouvement », qui aide les seniors à «bien vieillir», indépendants, mobiles et en bonne santé. La preuve? Nous avons poussé la porte d’un appartement de Cortaillod, où, le temps d’une leçon de domigym (ou gym à domicile), nous avons constaté qu’il n’y avait pas d’âge pour bouger.

Odoo CMS- Exemple d'image flottante


CORTAILLOD Un mardi après-midi chez Nelly Soguel (à droite). Cette alerte nonagénaire accueille quatre autres gymnastes pour une séance dirigée par une monitrice diplômée. La domigym, ou gymnastique à domicile, est une des nombreuses activités de Pro Senectute, qui fête ses 100 ans cette année.

EN MUSIQUE Elles sont cinq, elles ont entre 73 et 94 ans, réunies dans le bel appartement de Nelly Soguel, dans un petit immeuble de Cortaillod. Sous la direction ferme et souriante de leur monitrice, Martine Donati (à gauche), elles attaquent leur leçon hebdomadaire par un sirtaki rythmé. Bras, jambes et pieds (nus) se mettent en mouvement.

Odoo CMS- Exemple d'image flottante

COEUR ET RESPIRATION La porte-fenêtre ouverte sur le balcon fait entrer une douce brise automnale. A l’intérieur, les gymnastes soignent l’amplitude de leurs mouvements des bras et des épaules. Leur monitrice leur rappelle qu’ainsi, elles font du bien à leur coeur. Durant la séance, elle veillera aussi à ce que chaque parti-cipante s’applique à bien respirer.


TOUS LES MUSCLES Prêtées par la concierge de l’immeuble, les chaises servent aussi d’appui pour des exercices de renforcement du dos, des jambes et des pieds. «Au cours de ces leçons, il est important de mobili-ser tous les muscles et toutes les articulations», relève Lucas Gigon, responsable du sport pour Pro Senectute Arc jurassien.

Odoo CMS- Exemple d'image flottante

BIEN EN SELLE Ici, Marianne, Elke, Hélène, Françoise et Nelly («je tutoie mes gymnastes, c’est l’histoire d’une longue amitié», précise Martine Donati) sont en train de pédaler. A l’aide de ce ruban de latex appelé «Thera-Band», elles simulent le mouvement circulaire propre à tous les cyclistes du monde. L’objectif? Rallier Neuchâ-tel. «Allez-y, nous sommes déjà à Serrières!» Cette perspective les met de bonne humeur.


RESPONSABLE Monitrice depuis 2000, reconnue par le programme «Sport des adultes Suisse» (ESA), experte, spécialisée en mobilité et équilibre, responsable de la formation pour les activités physiques dans les homes au niveau ro-mand, Martine Donati motive et encourage ses gymnastes avec une aisance naturelle. « Cette activité constitue pour moi un vrai enrichissement», glisse-t-elle.


BALLE AU PIED Parmi les accessoires prisés par ces dames, des balles légères qui permettent notamment de maintenir la force et la souplesse de toutes les parties du pied. Tout en faisant travailler jusqu’aux muscles ab-dominaux. Un des enjeux, c’est de garder force et équilibre, afin d’éviter les chutes.
 Chaque année, en Suisse, 280 000 personnes, souvent âgées, doivent être soignées pour des séquelles de chutes.

Odoo CMS- Exemple d'image flottante

LA TÊTE ET LES JAMBES La fin de la séance approche. Pour terminer sur une note ludique, la monitrice propose un jeu qui requiert vivacité physique et mentale. Les gymnastes doivent par exemple transmettre la balle à leur voisine en l’appelant par son prénom. Ou en imaginant un adjectif commençant par la même lettre que le prénom en question.


L’APRÈS-LEÇON La séance s’est achevée. «Après l’effort, le réconfort», lance Martine en distribuant des bonbons aux fruits. En bonne hôtesse, Nelly offre à boire aux participantes. Fatiguées ou courbaturées? «Non, nous faisons ces exercices toutes les semaines», note l’une d’elles. Et la plupart pratiquent des activités phy-siques, marche, natation ou gymnastique, depuis belle lurette.

Article parut dans L'EXPRESS le samedi 7 octobre 2017 N°231
STÉPHANE DEVAUX (TEXTES)
DAVID MARCHON (PHOTOS)

Nos produits

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

Softgym Overball Ø 23 cm

 

Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes

Bande en latex 3.5 m